Un bon pitch : la règle d’or pour un bon commercial

Publié le : 03 janvier 20223 mins de lecture

Être un commercial, un manager ou un motivateur, c’est aussi être un beau parleur… dans le bon sens du terme. Outre l’utilisation de plusieurs techniques de persuasion, il faut encore un bon pitch. Qu’entend-on par pitch ? C’est une présentation synthétique d’un projet et la méthode idéale pour attirer l’attention. En quoi cela consiste-t-il ? Et pourquoi est-ce une règle d’or dans le domaine du marketing ?

Le pitch dans le milieu commercial

Vous êtes-vous déjà fait interpeller par un commercial dans un rayon au supermarché ? Certainement. Mais avez-vous déjà louer ses éloges et vous être dit qu’il faisait bien son job ? La réponse est sans doute oui. Et avez-vous déjà rencontré un manager et vous êtes-vous demandé pourquoi la conversation a-t-elle été très intéressante ? Encore un oui. Cela vient du fait que cet interlocuteur, même si le dialogue fut bref, avait un bon pitch, un excellent pitch même. C’est la même chose qu’un accompagnement en closing, ceci pour vous dire que le pitch est le moyen par lequel une personne convainc une autre d’une activité ou d’un produit avec quelques mots seulement.

Appliquer le pitch au quotidien et devant une audience

Que ce soit devant des investisseurs potentiels, des clients ou des fournisseurs, il faut toujours avoir un bon pitch. Comment faire ? En étant précis et consistant, mais jamais ennuyeux. Il faut aller au bout des choses le plus simplement possible. Pas besoin d’être très sérieux ou drôle, juste précis et intéressant. Ainsi, vous capterez l’attention et on vous écoutera. C’est d’ailleurs l’objectif du pitch : se faire entendre et se faire écouter. Il est important parce qu’il permet de vendre ou de trouver une solution de vente rapide et efficace. Il permet aussi de sortir des sentiers battus pour être innovant et battre la concurrence.

En pratique : les détails du pitch

Pour que le pitch fonctionne, il faut au moins quatre étapes : la base, la problématique, le projet et la solution. La conversation débute toujours par une interpellation. Vous devriez avoir un point commun ou des bases communes avec votre interlocuteur. De là, vous parlez de la problématique. C’est le sujet du débat. Il faut être minutieux et bien choisir vos mots pour ne pas heurter la sensibilité des gens. Agir avec tact est la devise. Pour trouver la solution, vous devriez exposer votre projet. D’ailleurs, l’assistance est là pour cela. Enfin, vous apportez les solutions avec ce fameux projet. Le pitch est efficace parce que vous serez allé au bout des choses et parce qu’on vous a tendu l’oreille. Voilà la raison pour laquelle il est si indispensable en marketing.

Plan du site